Le centre de la petite enfance à Kakoulou

Historique : le jardin d'enfants ouvert en décembre 2007 à l’initiative du gouvernement malien permettait de soulager les mamans par la garde des petits. Les conditions d’accueil n’étaient cependant pas satisfaisantes malgré la bonne volonté des animatrices bénévoles (cour poussiéreuse, peu de matériel pédagogique, avec un local trop petit pour permettre d’abriter les enfants). Dès sa création, LA MALINA a participé au financement du salaire des animatrices, les parents, en plus des frais d’inscription apportant leur contribution pour un en-cas matinal. 

 Le jardin d'enfants en 2007

La mise en place d’une structure préscolaire fonctionnelle et sécurisée au service du développement de la petite enfance dans le village de Kakoulou s’est rapidement révélée indispensable. L’objectif du centre est de préparer les enfants à la vie scolaire dans un lieu sécurisé tout en libérant les mères qui peuvent se consacrer à leurs tâches quotidiennes et à des activités génératrices de revenus. De plus il permet d’assurer la pérennité des emplois des animatrices.

Ainsi en 2011-12, deux salles de classes, un bloc de 2 latrines et un branchement au robinet sont réalisés ainsi qu’un mur de clôture.

Désormais les 3 animatrices recrutées par ADLAIN qui ont suivi une formation de CAP Petite Enfance reçoivent les enfants le matin dans des locaux adaptés et équipés de matériel pédagogique financé également par La Malina. Leur salaire est pris en charge par LA MALINA.

En 2012, 63 enfants de 3 à 5 ans étaient accueillis

au centre. Lors de son séjour en France en 2012 Makan DIARRA, soulignait l’importance de ce centre : “lors des compositions mensuelles à l’école primaire, ce sont les enfants issus du jardin d’enfants qui se classent au 1er rang”. 

            

 

 

 

 

 

   

 

 

D'Octobre 2016 à Juin 2017 les animatrices se sont occupées de 50 enfants.